Comment les autres voient notre design

Maris Vahter a interrogé Nina, Laurence et Pascal sur les meubles en contreplaqué estonien et c’est ce que nous avons obtenu!

Bien sûr, nous sommes là pour ne pas juger que quiconque est ou non professionnel. Et voici une réponse non professionnelle: «Je dirais à propos du« design scandinave »qu’il est beau, chaleureux et fonctionnel. C’est épuré (dans le sens où il n’y a pas trop de décoration) simple mais beau. Ce ne sera jamais démodé. C’est en fait à la mode en ce moment », déclare Nina de la Fondation Louis Vuitton. Elle a expliqué: «Je ne peux pas parce que je ne connais rien au design. Je remarque juste que les meubles que nous pouvions voir dans le Nord sont du même genre que ceux que nous voyons maintenant dans les magasins de design ici à Paris.

Nous approfondissons donc notre recherche et découvrons qu’il n’y a pas de conception claire ni de fonction de vision à connaître. «Je n’ai pas une idée claire du design estonien. La seule idée que j’ai eue vient de la visite d’événements comme le Kultuuri Katel avant Noël ou les magasins Eesti Disain de la ville. Au début, j’avais le sentiment que de nombreux produits étaient assez rudimentaires et manquaient de sophistication, de la façon dont le matériau et l’idée étaient combinés dans un produit, mais ces dernières années, j’ai le sentiment que la qualité du design, en particulier des petites étiquettes, s’est beaucoup améliorée. Ici, je parle principalement de bijoux, de vêtements et de petits modèles de produits, pas tellement de meubles ou autres, juste parce que je l’ai moins vu dans les magasins ou dans ce genre de faires », ajoute Pascal.

«De cette façon, la conception de meubles, je ne pourrais pas juger car je n’ai été exposé à aucun qui m’a marqué lorsque je me rendais à ces événements ou boutiques. Meubles et design nordique, je vois davantage la Finlande et le Danemark comme ayant un profil plus fort dans mon esprit. Mais je peux voir que l’Estonie a une sensibilité claire pour ce type de métiers et aussi l’intérêt qui s’exprime dans de nombreux événements et lieux qui se tiennent dans la ville. J’ai aussi le sentiment que le graphisme et l’illustration ont une riche histoire en Estonie et bien sûr de cette manière aussi le design de meubles, mais là je ne suis pas en mesure de donner un retour éclairé », espérait-il s’approcher. Btw, Pascal travaille comme illustrateur pour de nombreux magazines européens bien connus et plus encore.

Tabele extensible Nam-Nam, tabourets IO, lumières EGG (photo de Radis Furniture)

Laurence partage son point de vue: «De la France en général, je peux vous décevoir mais je pense que les Français ne savent pas grand-chose de l’Estonie. Ils savent à peine que c’est un pays balte et ne savent pas où il se trouve. Et encore moins sur le design estonien. » En France, le design nordique est très apprécié et tendance, mais il s’agit davantage de la Finlande, de la Suède, de la Norvège. Elle ajoute: «C’est très respecté. Les gens commencent à connaître l’Estonie depuis très peu d’années à cause de la scène numérique et des start-up ». «Il y a eu une exposition de design estonien très cool il y a quelques années à Paris, mais je ne sais pas si elle a eu le succès qu’elle aurait dû avoir», ajoute Laurence, actuellement directrice artistique.

Encore une fois, merci à vous trois! On pourrait dire que l’on ne savait pas grand-chose. Donc, maintenant, nous avons tous besoin d’une nouvelle perspective pour les meubles en contreplaqué. Peut-être que ces perspectives sont déjà là?

Share

Menu